Black Butler rpg
Oh .. My Lady ? Non, my Lord ?
Qu'importe ! Vous êtes invité sur ce forum. Venez vivre des aventures fantastiques dans l'univers de Black Butler ! Incarnez l'un des personnage du manga ou inventez le votre! Beaucoup de personnages sont disponible alors n'hésitez plus et inscrivez vous !

Black Butler rpg

Entrez dans l'univers de Black Butler, et venez incarner l'un de ses personnages emblématiques ou inventer en un et faites le évoluer!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lors du clair de Lune~[Grell \o]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lors du clair de Lune~[Grell o]   Ven 9 Nov - 21:15

Les réunions mensuelles, il n’y a rien de plus chouette ♫~. Ou pas. Franchement, il avait beau y mettre du sien, encore jamais William n’avait réussi à sortir d’une de ses réunions un tantinet de bonne humeur. Bon d’accord il est extrêmement rare, voire impossible, de le voir joyeux, ou alors un conseil aller tout de suite consulter un médecin vous devez avoir des hallucinations visuelles, mais entendons par là qu’il en sort encore plus de mauvaise humeur. Entre le voisin qui n’arrête pas de tapoter des doigts sur la table, et celui d’en face qui trouve toujours un moyen de faire du bruit avec sa chaise d’une manière ou d’une autre, les nerfs du pauvre petit superviseur peuvent être à plaindre. Lui qui ne supporte déjà pas d’habitude les bruits inutiles, sauf quand c’est lui-même qui les produit mais il omet bizarrement de dire ce point, devoir supporter la double dose sans faire de commentaires n’est pas chose facile.

Pas que l’envie d’en faire lui manque, loin de là, mais bon, couper une discussion qui souvent tourne autour de l’avenir des Dieux de la Mort et de leur travail pour simplement dire à quelqu’un d’arrêter de faire du bruit, ce n’est pas ce qu’il y a de plus poli. Par conséquent, William préférait se taire et lançait de temps à autre des regards noirs en attendant la fin. Libération qui venait de se produire pour aujourd’hui d’ailleurs. Bon maintenant il en était débarrassé jusqu’au mois prochain, c’était une bonne chose de faite ! Il fallait essayer de voir les choses du bon côté non ? Mais l’optimisme n’était pas un mot très utilisé dans le vocabulaire Spearsien. A la suite de cette réunion, il allait falloir encore faire un rapport.

Qu’allait-il bien pouvoir mettre dedans ? Comme à son habitude, il passerait des heures à trouver un bon début puis enchaînerait le reste assez facilement. Du moins il l’espérait. Prochaine étape : se motiver pour commencer le rapport. Quoi de mieux dans ce cas-là que de se dire qu’il aurait au moins une bonne raison pour ne pas être dérangé dans son bureau ? Ceci dit, le superviseur était quasiment certain du fait qu’il y aurait au moins un hurluberlu qui trouverait le moyen de venir le distraire. Sinon cela tiendrait du miracle. William aurait beau mettre des menaces de mort sur sa porte, il y aurait toujours quelqu’un pour les braver. Bon maintenant, il lui serait impossible de mettre ses menaces à exécutions, de plus ils manquaient déjà de personnel, alors inutile d’en faire disparaître.

Papiers en main, le faucheur traversa le couloir d’un pas rapide, essayant de rejoindre au plus vite son bureau bien que l’envie n’y était pas tellement. Dans un sens, si il n’avait pas eu de travail à faire, il râlerait aussi car il n’aurait aucun moyen pour s’occuper. Conclusion ? …Aucune pour le moment, il ferait d’ailleurs mieux de penser à autre chose. Comme par exemple trouver le moyen de chasser un parasite rouge et encombrant de son bureau. William venait d’enclencher la clenche de son bureau et en ouvrant la porte avait eu la malheureuse surprise –Oui ça existe- de tomber sur un de ses supérieurs. Qui semblait tout sauf joyeux lui aussi. Allons bon, quelle catastrophe allait donc lui tomber sur les bras aujourd’hui ?

La réponse ne tarda pas à venir d’elle-même. Ou plutôt de son interlocuteur. Encore une histoire de Faux non règlementaire ? …Nooon. Ce n’était quand même pas Sutcliff qui avait réussi à la ravoir en sa possession par un quelconque miracle ? Il fallait croire que si. Bon. Inspirer, expirer et éviter de commettre toute tentative de meurtre sur un certain subordonné. Merlin, quand apprendrait-il à se comporter correctement ? Jamais sans doute. Malgré toutes ses remontrances, il n’avait pas changé d’un poil. Il s’agissait maintenant d’aller lui confisquer une nouvelle fois cette Faux. Mais avant tout, il fallait le retrouver. Facile s’il était resté à l’endroit où il était censé faucher les âmes à cette heure. Du moins, s’il se souvenait où il avait été assigné. Dès que son interlocuteur fut sorti de la pièce, le brun alla vérifier dans ses papiers avant de se rendre à l’endroit voulu : dans la Forêt. ..Franchement, certaines personnes trouvaient vraiment la bonne place pour mourir. Enfin, il n’allait pas en faire tout un foin, il y avait d’autres choses plus importantes. Comme celle de faire comprendre à quelqu’un que les Faux non-réglementaire ne sont pas autorisées.

Durant quelques minutes, le superviseur se contenta de marcher un peu au hasard, cherchant plus à éviter de se prendre une branche dans la figure qu’autre chose, avant de repérer la personne qu’il cherchait. Bon, au moins il ne passerait pas des heures à lui courir après dans cette forêt. Remontant une énième fois ses lunettes, il se remit en marche, jusqu’à arriver à sa hauteur.

’-Sutcliff, qui vous a autorisé à reprendre cette Faux ?’

Oui bonsoir à toi aussi. Mais pour les formules de politesse, il faudrait que son subordonné passe un autre jour s’il tenait à les avoir. Et encore, il faudrait qu’il tombe dans un jour où le brun était spécialement de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 10 Nov - 15:11

Ahhh... Quel bonheur de retrouver à nouveau sa Faux personnalisée à son image en plus ! La prendre en douce pendant que les supérieurs ont le dos tourné n'est pas chose facile, mais il avait réussi une fois de plus ! Il traînait à l'établissement de travail essayant de se trouver au moins des âmes à faucher durant la journée. Il aimait bien voir les cinematics records des gens, voir leur vie entière et les juger. Néanmoins ça ne battait pas le rouge ! Tout ce qui était sanglant Grell adorait. Ce n'était pas pour rien qu'il portait du rouge en permanence. Quelle douce couleur animée de passion dévorante et sanguinolente.

Il ne rendait pas les choses faciles au bureau, surtout à un certain William T. Spears qu'il surnommait affectueusement Will. Ancien collègue de mission pour juger et faucher l'âme d'un certain écrivain. Prendre en douce la Faux qui lui revenait avait dû le mettre dans une colère noire, malgré son calme froid. Très froid. Grell aimait bien ce côté de lui. L'homme de bureau sérieux toujours à son travail et son air constamment impassible. Jamais un sourire ne passait sur son visage. On dirait que le seul mot qui lui venait à la bouche était "travail".

Il se doutait que son charmant subordonné ne lui tape encore sur les doigts pour avoir encore une fois en sa possession non-réglementaire. Décidément il était tout à fait incorrigible. Parcourant les couloirs sans but réel il trouva enfin des âmes à faucher et dans l'heure qui suivait ! L'une d'entre elle se situait justement dans les bois. Étrange endroit pour mourir. Un suicide peut-être ? Ce n'était pas vraiment un endroit pour avoir un accident de carriole ou quoique ce soit d'autres. Voilà ce que le désespoir peut faire faire à un humain. Mais ce n'était que des hypothèses. Et de toute façon en quoi ça importait ?

Grell était maintenant dans les bois à la recherche de cette fameuse âme. Armée de sa tronçonneuse, impressionnant non comme faux ? Il irait faucher cette âme le sourire aux lèvres. Une voix très familière résonna derrière lui. Aucune émotion dans la voix, un ton sérieux qui présageait des réprimandes un peu cinglante. William.

  • ’-Sutcliff, qui vous a autorisé à reprendre cette Faux ?’


Aucun bonjour, bonsoir, comment vas-tu. Typique de Will quand il s'adressait à lui quand il avait affaire à lui. Le genre de type avec lequel on va directement au but où tourner autour du pot est presque inacceptable. Se retournant, ses cheveux rouges flamboyants suivaient le mouvement.

  • -Will ! Oh... Hmm... Personne.


Il se mordit un peu la lèvre inférieur. Il n'aimait pas les reproches, mais venant de Will c'était un pur délice pour les oreilles. Pourquoi s'en privé quand il ne suffit que de posséder une de ces Faux dites hors normes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Dim 9 Déc - 12:11

Han, mais c’est que cette soirée allait s’annoncer merveilleusement bien pour notre superviseur préféré ! –En même temps c’est le seul que l’on connaisse actuellement donc contentez-vous de lire ça en silence en acquiesçant bien gentiment à chacune de mes idioties même si elles n’ont aucun sens.- Non mais franchement. Comme vous le savez pertinemment tous si vous avez lu le post un peu plus haut, il revenait d’une de ses réunions qu’il adorait par-dessus tout *kof kof*. Déjà rien que ça le mettait d’extrêmement bonne humeur. Mais alors en plus, il avait fallu qu’on fasse bouger sa royale personne pour aller chercher la torpille rouge qui lui avait servi de binôme plusieurs années auparavant. Et qui ne daignait pas vraiment le lâcher. On imagine bien que ça n’a aidé en rien à faire revenir sa bonne humeur –inexistante, convenons-en-. Mais pour couronner le tout, et bien devinez quoi, c’est que l’autre roux –ou rousse, autant parler d’elle au féminin afin d’éviter tout contact avec une tronçonneuse, même si elle est non réglementaire, ça ne l’empêche pas pour autant de nous l’envoyer dans la figure tant qu’elle l’a en main.- avait décidé de se trimballer dans la forêt.

L’endroit le plus magnifique et joyeux pour se balader en costard sans faire de tâches ! S’il y a bien une chose que William déteste, c’est les tâches. …Enfin en soi, il y a beaucoup de choses qu’il déteste, on aurait plus vite fini la liste. Dessus il y aurait, Mr Pigeon, lunettes, Mr Pigeon et…Mr Pigeon, puis je crois que c’est tout en fait. Ah non, rajoutons son égo aussi. Bref, on est pas là pour discuter de ce qu’il aime ou n’aime pas, on aura tout le temps de le faire plus tard et dans un sujet qui le demande. Revenons-en au temps présent maintenant. Son subordonné venait de se retourner vers lui, l’appelant une nouvelle fois par un surnom qu’il trouvait plus que ridicule. Non mais, en quoi cela allait pouvoir tuer Sutcliff de prononcer trois lettres de plus ? Ce n’était pas non plus comme s’il s’appelait William-Ernest-Jake-Phillipe-Charles-Tobias Smith. Dans ce cas-là de toute manière, il aurait insisté pour qu’on l’appelle Smith sans doute. Correction, pour qu’on l’appelle Mr Smith.

Soit, le brun se décida à ne faire aucune remarque là-dessus, de toute façon depuis le temps qu’il lui disait d’arrêter de l’appeler de la sorte, il voyait bien que ça ne marchait absolument pas et que Sutcliff continuait quand même. Il en avait donc conclu qu’il gaspillait sa salive et son temps pour rien. …Alors autant les gaspiller à lui dire que les Faux non-réglementaire, comme le dit si bien le non, ne sont pas réglementaire, et que par conséquent, il n’est pas censé en posséder une. Mais sans doute que ça passera par-dessus la tête du roux une nouvelle fois, et qu’il continuera de l’utiliser. Il serait peut-être temps qu’il prenne conscience des ennuis qu’il pouvait s’attirer. Non pas que William s’inquiétait de son sort, mais le brun commençait à en avoir marre du fait de se ramasser des remarques, alors qu’il n’avait strictement rien fait. D’accooord, il était supérieur et donc c’était lui le responsable des personnes dans son service, mais quand Slingby et Sutcliff en font partie, ce n’est absolument pas la joie.

Bon après, il n’y avait pas qu’eux deux, mais ce n’était pas non plus comme si les autres Shinigamis dans son services étaient férus du travail. Certainement pas malheureusement. Enfin, remontant ses lunettes pour la énième fois de la journée, William toisa quelques instants son interlocuteur, essayant vainement de trouver ce qui pourrait lui faire entendre raison, et qui lui éviterait donc à lui de devoir lui courir après tous les deux jours pour essayer de reprendre cette Faux. C’est que c’était lassant à la longue.

’-Franchement…Qu’est-ce que vous ne saisissez pas dans « Non-réglementaire » ? Le « non » ? Possible, il semblerait que vous ayez beaucoup de mal à comprendre la signification de ce mot pourtant basique. A moins que ce ne soit « réglementaire », parce que ça dépasse les deux syllabes ? Et puis, ce n’est quand même pas si compliqué d’avoir une Faux en règle, même les jeunes apprentis savent comment faire. En fait, il faudrait peut-être vous renvoyez chez eux, ça me soulagerait d’un bon nombre de problèmes.’

Faut croire que la sympathie, ça l’a loupé avant de devenir un Shinigami. …Ou peut-être depuis toujours en fait. Mais bon en même temps, en sachant ce qu’il a vécu c’est compréhensible, on ne va quand même pas aller lui taper dessus à cause de ça hein. …Même si son interlocuteur n’en sait absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 26 Jan - 21:25

  • ’-Franchement…Qu’est-ce que vous ne saisissez pas dans « Non-réglementaire » ? Le « non » ? Possible, il semblerait que vous ayez beaucoup de mal à comprendre la signification de ce mot pourtant basique. A moins que ce ne soit « réglementaire », parce que ça dépasse les deux syllabes ? Et puis, ce n’est quand même pas si compliqué d’avoir une Faux en règle, même les jeunes apprentis savent comment faire. En fait, il faudrait peut-être vous renvoyez chez eux, ça me soulagerait d’un bon nombre de problèmes.’

  • "- Hé bien Will serait-ce des menaces maintenant ? Ne manquons-nous justement pas de shinigamis en action ? Ce serait dommage pour toi de faire du terrain toi qui est du genre bureau."

Peut-être venait-il tout juste de toucher la corde sensible de ce cher supérieur ? Le terrain ne semblait pas être sont fort contrairement à d'autres. D'autant plus qu'il devait porter une très grande affection pour son travail de bureau, il y était presque toujours. Aussi le voir dans une forêt en pleine nuit faisait plutôt étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 26 Jan - 22:21

Nouveau soupir intérieur. Franchement, qu’avait-il fait pour mériter ça? Un Faucheur n’était pas censé passer ses journées à courir après de collègues incapables de lire correctement un règlement. De son point de vue, il faudrait s’assurer que les apprentis en question aient parfaitement conscience du règlement avant de les autoriser à devenir des Shinigamis à part entière. Maintenant, oui le risque était qu’ils allaient certainement le retenir juste pour leur examen et prendre toutes leurs libertés par après. Non vraiment, il ne voyait pas comment ils pourraient s’en sortir à ce niveau là. Mais il allait bien falloir trouver quelque chose. Il n’allait pas non plus laisser le roux se balader délibérément avec une faux non réglementaire un peu partout. Surtout que ce n’était pas non plus comme s’il y respectait sa liste à la lettre.

Des menaces ? Non, ce n’était pas du tout son genre d’en proférer. Ou en tout cas, ce n’était pas son but. Après tout, ce n’était pas comme s’il arrivait à manier à la perfection toutes les subtilités de la langue. Lui et les figures de style…Voilà quoi. A part l’ironie, il n’en faisait pas grand usage. Pourquoi ? Parce que tourner autour du pot ne l’intéressait absolument pas. Ce n’était qu’une perte de temps. Et le temps, c’était important. Autant sauver toutes les secondes s’il y en avait la possibilité. S’il n’avait pas à régler tous les problèmes que ses subordonnés faisaient, il était certain qu’il n’aurait pas à faire d’heures supplémentaires. Chose qui l’arrangerait bien évidemment.

Quant à son argument sur le manque de Shinigami…Autant dire qu’il n’était pas si crédible que ça. Certes, ils étaient en manque d’effectifs, mais ce dont ils manquaient cruellement étaient des Faucheurs qui remplissaient correctement leurs papiers. Il était certain qu’aller sur le terrain était nettement plus amusant pour la plupart d’entre eux, cependant, il ne fallait pas négliger l’autre partie, celle qui consistait à faire des rapports. Enfin, le roux parla ensuite du fait que lui devrait plus aller sur le terrain si jamais il l’envoyait ailleurs.

Non pas que ça le dérangerait tant que ça d’y aller, mais…Mais ça ferait encore plus d’heures supplémentaires, et puis…Et puis inutile de dire que passer du temps en présence d’humains ne l’enchantait pas plus que ça. Pour la bonne et simple raison qu’il ne savait absolument pas comment se comporter quand il était avec eux. A vrai dire, il ne voyait pas pourquoi exactement ils ne devaient pas avoir vent de l’existence des Shinigamis, et il n’hésitait pas à balancer son identité au premier inconnu. Mais il n’y avait pas que ça bien évidemment. Il préférait de loin rester tranquillement dans son coin. Il prônait la solitude et le calme, et pour les avoir, rien de mieux que d’être dans son bureau. Parce qu’il haïssait tout simplement le fait d’être entouré de trop de personnes. Chose qu’il n’allait bien évidemment pas sortir à son interlocuteur, ce serait parfaitement ridicule.

« -Vous savez combien de fois le conseil a voulu vous interdire d’aller sur le terrain ? Franchement…»

Oui il répondait à des questions par une autre question. Très intelligent. Surtout qu’il ne donnait aucune réponse pour le moment. Mais ce n’était pas comme si ça allait le déranger. Quand quelque chose ne lui plaisait pas, il l’ignorait tout simplement. Il ne fallait pas chercher plus loin. Ce n’était pas rare de le voir ne pas vous répondre. C’était même presque habituel.

« -Et non ce n’était pas des menaces, juste des faits. Quant au manque de Shinigamis, certes il y a un manque sur le terrain, mais encore plus au niveau des rapports. D’ailleurs, où en sont les vôtres ? Il ne me semble pas qu’ils soient tous à jours, franchement… »

Sauf que miraaacle, pour une fois il avait daigné y répondre aux questions. Autant ne pas se demander pourquoi, cela reviendrait à s’arracher les cheveux si on cherchait trop loin. Il vaut mieux le laisser parler et tout accepter venant de sa part, même s’il s’agit de la pire des idioties. …En tout cas, si l’on veut être sûr de rester sain mentalement, c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Soit, il ne lui restait plus que la dernière phrase de son subordonné à laquelle il n’avait pas encore répliqué.

« Sauf que je préférerais nettement passer mon temps en-dehors de la Dispatch à faucher correctement des âmes plutôt que de devoir toujours perdre mon temps à devoir vous rabâcher les oreilles. Dans la forêt qui plus est. Franchement...»

Non ça n’y répondait pas totalement, mais qui s’en souciait ? …Bon peut-être un certain nombre de personnes mais pas lui, donc conclusion, de son point de vue, personne ne devait s’en soucier. Parce que oui, si ça ne l’intéressait pas, cela ne devait donc pas intéresser les autres non plus. C’était sa façon de penser.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Fondatrice lapinoloveuse
Fondatrice lapinoloveuse


Messages : 295
Date d'inscription : 10/09/2012

Feuille de personnage
Race: Vampire
Relations:
En couple avec: Sôshi Miketsukami

MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Ven 22 Mar - 11:13

Rpg abadonné ? Je verrouille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-butler-rpg.lebonforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 13 Avr - 17:18

(Nop je vais y répondre d'ici peu ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Mar 7 Mai - 12:54

  • « -Vous savez combien de fois le conseil a voulu vous interdire d’aller sur le terrain ? Franchement… Et non ce n’était pas des menaces, juste des faits. Quant au manque de Shinigamis, certes il y a un manque sur le terrain, mais encore plus au niveau des rapports. D’ailleurs, où en sont les vôtres ? Il ne me semble pas qu’ils soient tous à jours, franchement… Sauf que je préférerais nettement passer mon temps en-dehors de la Dispatch à faucher correctement des âmes plutôt que de devoir toujours perdre mon temps à devoir vous rabâcher les oreilles. Dans la forêt qui plus est. Franchement...»

Il fit siffler l'air entre ses dents légèrement contrarié. Lui retiré sa faux, magnifique, personnalisée, cette partie de lui presque, le mettait dans une humeur exécrable. Autant en dire qu'il mettrait encore plus d'ardeur dans ses meurtres pour Mme Red. Jack l'Éventreur se trouverait encore une fois à terroriser les rues de Londres à cause d’homicides des plus violents. D'ailleurs en parlant de ce Jack... Ciel Phantomhive commençait sérieusement à l'agacer en fouinant dans ses affaires, mais c'était selon le plan. L'attirer pour qu'enfin Mme Red le tue une fois pour toute. Autant ne rien dire sur le majordome sexy de la famille qui faisait littéralement battre son cœur.
  • « - Il serait donc préférable pour moi que je me retire faire mes rapports en retard ? »

Répondit le shinigami avec une pointe d'amertume dans la voix. Les rapports... Il ne préférait même pas imaginer l'énorme pile de rapports à remplir... Désespérant. Allait-il les faire vraiment ? C'était à revoir. On devrait lui décerner une médaille pour qu'il le fasse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Mar 7 Mai - 17:45

Il semblait être contrarié. En même temps, je ne vois pas beaucoup de personnes qui sauteraient de joie en voyant une pile de dossiers se profiler à l’horizon hein. Pas que ça me dérangerais de travailler à la Dispatch, loin de là ça ne peut pas être pire que là où je me trouve actuellement et puis avec tous les cas sociaux qui s’y trouve, ce serait drôle, mais passer des journées entières à remplir de la paperasse…je suis pas sûr que ça me plairait. Je pense plutôt qu’on me retrouverait en train d’éclater les feuilles en chantant Making Science à tue-tête. Ce qui ne les enchanterait pas je crois. Mais bon là n’est strictement pas la question.

William attendit donc bien gentiment une réponse – Si, si vous avez bien lu, il attendit, et ne chercha même pas à sortir on ne sait quelle remarque douteuse qui aurait enquiquiné les trois quart de la population autour de lui. Même si logiquement il n’y a que la Faucheuse rouge en face de lui, je suis certain qu’il serait arrivé à enquiquiner toutes les choses dotées de vie près de lui parce que ça ne m’étonnerait pas qu’il ait un super pouvoir, et que ce soit super chieur qui arrive à te donner envie de s’éloigner le plus loin possible de lui rien qu’en lui lançant un regard.- ne cessant de regarder son interlocuteur.

Et en entendant sa réponse, il faillit s’étouffer. Intérieurement j’entends. Il n’est pas encore venu le jour où il ne montrera qu’un seul centième de ses émotions. Non mais quand même. Sutcliff venait de demander d’un air tout à fait sérieux s’il ne serait pas plus bénéfique pour lui d’aller faire ses rapports. Bien que la réponse était plus qu’évidente, le supérieur allait sans doute prendre la peine d’y répondre. C’était bien la première fois qu’il voyait son subordonné agir de la sorte, alors autant ne pas gâcher cette occasion. Ce serait parfaitement crétin. Et stupide. Oui ces deux mots signifient presque la même chose et j’aime me répéter et faire des commentaires inutiles aussi.

« -De fait. »

Simple réponse mais au moins elle avait le mérite d’être clair. Mais bon, ce n’était pas non plus comme si il allait répondre par la négative en lui disant de continuer à courir dans les champs en faisant ce qu’il voulait et en brisant la moitié des règles qu’on leur imposait. En quel cas, on devrait se poser des questions sur la santé mentale du brun. Durant un instant, il fronça légèrement les sourcils, faisant mine de réfléchir avant de reprendre la parole.

« -Vous en avez combien en retard exactement ? Je peux toujours essayer de m’arranger pour en faire deux ou trois aujourd’hui. »

Il remonta ses lunettes à la fin de sa phrase, avant de croiser les bras. Oui vous avez bien lu. Il propose son aide, c’est un miracle, il faudrait penser à l’écrire quelque part ou à lui décerner un prix, au choix. …Non, n’allez quand même pas penser qu’il s’humanise. Ou se shiniganise, je sais pas comment on pourrait le dire. Bien sûr qu’au fond il ne le faisait que pour sa propre personne, faut pas rêver. Franchement, s’il ne travaillait pas après les heures données, qu’est-ce que vous pensez qu’il ferait ? Strictement rien. Il faut voir la vérité en face. Une personne telle que lui ne saurais rien faire d’autre.

Parler à quelqu’un ? A qui ? Ce n’était pas comme s’il sympathisait avec la première personne dans le coin. Penser à quelqu’un ? Ahaha. La réponse est la même que juste au-dessus. Un hobby ? Comment voulez-vous qu’il en ait un vu qu’il ne consacre sa vie qu’aux paperasses et aux lanternes cinématiques ? Ressasser des souvenirs ? Idée encore plus absurde étant donné qu’il ne se souvient pratiquement de rien de sa vie avant la Dispatch. Bref, sa vie consistait à travailler, et en plus, s’il faisait ce qu’il venait de proposer, cela ferait avancer le travail, et donc ce dernier serait bien fait. Et qui dit travail bien fait, dit supérieurs contents. Et qui dit supérieurs contents, dit pas de représailles. Et qui dit travail bien fait –j’m’en fous, j’reviens en arrière.- dit Willy content. – Pas l’orque, le Shinigami hein, je précise pour ceux qui auraient pas suivi – Et qui dit Willy content dit…Non ça ne se peut pas qu’il soit content en fait, laissez tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 18 Mai - 6:20

  • « -De fait. Vous en avez combien en retard exactement ? Je peux toujours essayer de m’arranger pour en faire deux ou trois aujourd’hui. »

Le rouge écarquilla les yeux et les mots restèrent coincés dans sa gorge. Une peu il ouvrait grand la bouche et sa mâchoire se décrochait. Il avait vraiment bien entendu ? Ce n'était pas le fruit de son imagination fertile et divaguant ? Non ce semblait réel. Le shinigami le fixait peut-être même un peu excessivement et intensément. Il n'en revenait tout simplement pas. Il balbutia quelques mots, si c'est vraiment des mots, allez savoir, de travers.
  • « - Gnah... Heu... Hm... »

Il secoua la tête pour mieux se reprendre. Il avait l’impression de ne plus être en mesure de formuler la moindre phrase. Le roux revint au calme, si il savait de un ce qu'était la notion du "calme". Il ravala sa salive et recommença sans s'enfarger dans ses mots.
  • « - Une dizaine. Tu... Tu... Tu ferais vraiment ça Will ? »

Il joint ses mains devant lui l'air ravi au plus au point, le sourire jusqu'aux oreilles dévoilant ses dents. Il sautillait presque sur place comme une petite fille recevant la dernière poupée en vogue de la compagnie Phantomhive.
Revenir en haut Aller en bas
Abigaëlle Talboth
Admin
Admin
avatar

Messages : 1068
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 21
Localisation : À toi de le découvrir...

Feuille de personnage
Race: Ange
Relations:
En couple avec: Alexender

MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   Sam 15 Mar - 2:24

C'est finit ou avez-vous l'intention de continuer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lors du clair de Lune~[Grell \o]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lors du clair de Lune~[Grell \o]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES BIJOUTIERS DU CLAIR DE LUNE
» Mes Clair de Lune
» Yoga, sophro ou piscine : vos avis, vos adresses
» *** Films en Streaming ***
» moon dreamers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler rpg  :: Londres :: Forêt-
Sauter vers: